La situation sanitaire parait hors de contrôle, avec des nombres records d'infections au coronavirus détectées ces derniers jours. La situation est particulièrement critique dans plusieurs états du sud, dont la Floride. Un couvre-feu a été instauré à Miami.

Un centre de dépistage mobile à Miami.
Un centre de dépistage mobile à Miami. © Radio France / Grégory Philipps

sur le parking du Hard Rock Stadium, dans le quartier de Miami Gardens, une file de voitures signale les gens qui patientent pour aller se faire tester. Des centres de dépistages comme celui là, on en voit partout désormais en ville, et partout les mêmes files d’attente. Les plages de Miami Beach sont fermées, et le soir à partir de 22h, il y a désormais un couvre feu, jusqu’à 6h du matin. Ce qui étonne Francina, venue avec une bande copines de Caroline du Nord passer le weekend du 4 juillet : "Bon et bien les rues vont être vides, et ils vont perdre beaucoup d’argent ..."

C’est vrai que depuis trois mois les commerces de Miami Beach vivent au rythme de cette pandémie et des fermetures de la plage et des restaurants. Isabelle gère un dîner à l’américaine, à l’angle de Washington avenue et de la 11ème rue. Son entourage a été particulièrement frappé par la maladie. Le couvre feu à Miami est instauré jusqu’à nouvel ordre et au début de cette saison estivale, personne ne sait si les plages rouvriront bien ce mercredi. "C'est très chaotique", raconte Pierre Jean, qui tient un magasin qui vend des smoothies au cœur de South Beach.

Sur la carte du Covid 19 aux États-Unis, la Floride est désormais en noir : c’est pourtant dans cet état, à Jacksonville, un peu plus au nord que Donald Trump prévoit d’organiser la convention républicaine et son investiture pour la présidentielle de novembre.

L'équipe
  • Grégory PhilippsGrand reporter, envoyé spécial permanent de Radio France à Washington
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.