Amazon, Google, Apple ou Microsoft se livrent une concurrence féroce pour installer ces petits boitiers connectés sur la table de votre salle à manger.

Les premières enceintes intelligentes ont débarqué en août dernier en France et elles ont déjà trouvé leurs adeptes.
Les premières enceintes intelligentes ont débarqué en août dernier en France et elles ont déjà trouvé leurs adeptes. © AFP / Elijah Nouvelage

Les premières enceintes intelligentes ont débarqué en août dernier en France et elles ont déjà trouvé leurs adeptes. Ce gadget  s'est écoulé à 250 000 exemplaires l'année dernière. "Une année de rodage, avant un raz de marée", juge le cabinet d'études GFK.  Le marché n'a pas réellement changé en France. Un foyer sur 5 est équipé aux Etats-Unis. On voit la marge de progression. Jusqu'ici, seul Google commercialise son enceinte en France. 

Le géant arrose, d'ailleurs, le marché à coups de promo imbattables avant l'arrivée de l'enceinte d'Amazon, dans quelques jours   

A l'avenir, l'enjeu est aussi dans les contenus car pour le moment, les services proposés par ces assistants vocaux sont basiques. De nombreuses marques parient pourtant sur le fait que bientôt, nous ferons nos courses à haute voix dans le canapé. La grande distribution, les transports, les médias comme le nôtre sont en train de développer leurs propres applications. Raphael Goumain, directeur marketing de Google France, ne compte plus les entreprises qui frappent à la porte. 

Les progrès technologiques des assistants vocaux sont considérables, une multitude de futurs services, une voix toujours plus humaine,  tellement qu'on n'en interroge les limites, éthiques, de protection des données. La question est de savoir si cela freinera le marché et dans quelle mesure.  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.