Les forces irakiennes, soutenues par la coalition, devraient prochainement lancer l’offensive à Mossoul contre le groupe État islamique. Phillipe Randé s'est rendu sur place.

Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes
Sur le front de Qayyarah à 60 kilomètres au sud de Mossoul, les snipers du groupe Etat islamique visent quotidiennent les blindés des forces irakiennes © Radio France / Benjamin Chauvin

A quelques kilomètres seulement à l'est de Mossoul, sur la ligne de front la plus proche, les forces irakiennes se préparent à lancer l'offensive dans quelques semaines contre le groupe État islamique, avec l'appui de la coalition. Ici, la guerre est quotidienne.

Mossoul à portée d'artillerie

Imaginez, posés sur une colline, des petits bunkers entourés de sacs de sables. Une légère ouverture laisse entrevoir les canons des soldats kurdes. Mossoul, dont on aperçoit les rues au milieu d’une gigantesque plaine aride, est à portée d’artillerie.

Un peshmerga observe la ligne de front
Un peshmerga observe la ligne de front © Radio France / Benjamin Chauvin

La guerre est comme une routine, peuplée d'énormes détonations après lesquelles la terre ocre se soulève entraînant un grand nuage de poussière. Les djihadistes tirent à moins de 100 mètres du poste.

Des combattants kurdes observent les combattants de l'EI qui tirent régulièrement au mortier en leur direction
Des combattants kurdes observent les combattants de l'EI qui tirent régulièrement au mortier en leur direction © Radio France / Benjamin Chauvin

Accroupi derrière un mur, un soldat, casque blanc sur la tête, observe la situation.

Un peu plus loin dans le camp de commandement, à côté d’une ambulance prête à évacuer des blessés, un talkie-walkie diffuse les discussions des membres du groupe l'État islamique que les Kurdes ont réussi à intercepter.

Un camp de perhmerga à moins de deux kilomètres d'une usine où se trouvent des djihadistes
Un camp de perhmerga à moins de deux kilomètres d'une usine où se trouvent des djihadistes © AFP / Benjamin Chauvin

Les forces irakiennes sur plusieurs fronts

A 60 kilomètres au sud de Mossoul, dans la ville de Gayara, reprise au groupe État islamique il y a quelques semaines par les forces irakiennes, le paysage apocalyptique est digne de Mad Max. Les dizaines de blindés gris de l’armée irakienne disparaissent quasiment sous le gigantesque nuage noir qui s’échappe d’un puits de pétrole en feu que les djihadistes ont incendiés avant de fuir.

A Qayyarah, les puits de pétrole, incendiés par les djihadistes avant leur départ il y a un mois, brûlent toujours devant les blindés de l'armée irakienne
A Qayyarah, les puits de pétrole, incendiés par les djihadistes avant leur départ il y a un mois, brûlent toujours devant les blindés de l'armée irakienne © Radio France / Benjamin Chauvin

Des djihadistes qui sont encore à quelques centaines de mètres de la ville, face au général Karim et ses hommes. Accroupi dans le sable, protégé derrière une tranchée, le général dicte la position précise où tombera le prochain obus.

Le général Karim coordonne un tir de mortier
Le général Karim coordonne un tir de mortier © Radio France / Benjamin Chauvin

Les combats sont ici quotidiens, très souvent meurtriers, parce que le groupe État islamique n'est qu'à trois kilomètres de là. Le général Karim insiste pour nous conduire vers l'avant-poste. Là-bas, les cadavres des djihadistes exhibés comme un trophée de guerre.

Sur le front de Qayyarah, les forces irakiennes viennent de tuer des djihadistes qui circulaient dans une voiture piégée
Sur le front de Qayyarah, les forces irakiennes viennent de tuer des djihadistes qui circulaient dans une voiture piégée © Radio France / Benjamin Chauvin

C’est très probablement de Gayara que partira la grande offensive vers Mossoul. La ville accueille une base aérienne qui servira de quartier général pour la coalition militaire dirigée par les Etats-Unis, une coalition qui viendra appuyer les soldats kurdes et l'armée irakienne.

Les forces régulières irakiennes
Les forces régulières irakiennes © Radio France / Benjamin Chauvin

ALLER PLUS LOIN

►► Lutte contre le djihadisme : la bataille de Mossoul, l'enjeu numéro un
►► Mossoul, cible de la coalition

►► La libération de Syrte, rue par rue, maison par maison

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.