Porquerolles, les touristes affluent le long des cotes
Porquerolles, les touristes affluent le long des cotes © Radio France/Mathilde Dehimi

Dernière étape de nos zooms consacrés toute cette semaine aux Iles en France. Ce matin à Porquerolles au large de Hyères dans le Var.

Porquerolles, l'île de rêve avec son sable fin, ses pins en bord de mer. L'une de ses plages a d'ailleurs été élue plus belle plage d'Europe et cela attire du monde : près d'un million de touristes par an, pour 300 habitants à l'année. Ce succès pèse sur l'île, à tel point que certains se demandent s'il ne faudrait pas en filtrer l'accès.

Porquerolles a tout pour plaire. Elle est proche du continent, à un quart d'heure de traversée depuis la presqu'île de Giens, et il y a déjà du monde sur le bateau à midi. En haute saison, l'île peut accueillir 4000 personnes par jour sur ses 1.200 hectares. Il y a ceux qui ont tout prévu : glacière et serviette à la main, et ceux qui découvrent l'île sur le quai

Beaucoup se rendent sur les plages du nord, ignorant pinèdes, vignes, oliviers et falaises plus au sud.

Pour les habitués, il est parfois difficile de partager.

Porquerolles est prise dans un paradoxe : comment gérer les flux de touristes sans étouffer son patrimoine naturel.

Un patrimoine fragile et très protégé. Les trois-quarts de l'île dépendent du Parc national de Port Cros mais les touristes semblent ignorer la réglementation en vigueur.

Alors Gabriel, agent du parc, intervient.

Attachez vos chiens !

Interdiction également de fumer y compris sur la plage sous peine d'une amende de 135 euros.

Isabelle Monfort est la présidente du Parc national

Au cœur de l'île, trois bassins récupèrent aussi l'eau filtrée par la station d'épuration. Une fois traitée, elle sert à l'arrosage des jardins.

Faut-il restreindre l'accès à l'île ?

Porquerolles s'adapte à cette pression touristique qui ne dure que quelques mois dans l'année. Certains estiment pourtant qu'il faudrait plus réguler son accès et proposent d'augmenter le prix des navettes qui est déjà de près de 20 euros l'aller-retour. Mais le maire d’Hyères, Jean-Pierre Giran s'y oppose.

Cette question se pose alors que le Parc national se dote en ce moment d'une charte : une série d'objectifs pour préserver l'île et son milieu marin.

Pierrot et ses collègues pêcheurs ont accepté de geler une zone de pêches.

On est tombés d'accord sur une zone ressources, on auraut du même le faire avant

Subir, un mot qui revient souvent dans la bouche de Porquerollais

On est un peu parqués dans les limites, on a plus le droit de proméner les chiens l'été, on n'a plus le droit de rien

Pourtant les habitants ont été consultés pour établir cette charte non sans bénéfice pour eux estime le président du conseil économique social et culturel, qui représente les habitants

Maxime Prodromidès

Si elle est validée, la charte sera en place l'an prochain pour une durée de 15 ans

Carte Porquerolles
Carte Porquerolles © Google/RF
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.