Hambourg
Hambourg © Fotolia / Pixelot

Quelles solutions pour sauver la planète ? Aujourd'hui, reportage de Béatrice Dugué à Hambourg. La deuxième ville d'Allemagne est exposée aux tempêtes et aux risques de submersion, si le réchauffement climatique n'est pas contenu. Deux millions d'habitants, un port immense, où l'activité industrielle est intense, Hambourg est aussi une ville verte. Pas seulement parce que les espaces verts y sont nombreux.

Tout est bon pour réduire l'empreinte énergétique à Hambourg, et notamment la dépendance envers les centrales à charbon. Le vent, le soleil, grands classiques du renouvelable. Et puis les déchets. Ils sont précieux à Hambourg.

Energy Berg, par exemple. Entre 1967 et 1974, cet endroit est une immense décharge publique, au sud-est de la ville, où s'entreposent les déchets ménagers et industriels. Un site qui contient de la dioxine et dégage du gaz. Il fallait trouver une solution, et la solution a consisté à recouvrir la colline. Donc 2 mètres en dessous il y a une couverture, qui fonctionne comme un parapluie. L'eau ne peut pas ruisseler sur les déchets. Ils sont toujours là.

Sur le site d'Energie Berg, aujourd'hui : trois éoliennes et des panneaux solaires produisent de l'électricité pour 4000 personnes. Le méthane de la décharge est aussi exploité, et la chaleur dégagée par la colline alimente une usine voisine. Et les 45 hectares d'Energie Berg servent aussi de parc de loisirs où les Hambourgeois viennent courir, se promener, faire du vélo.

Sur la rive gauche de l'Elbe, l'une des îles du port de Hambourg héberge Hamburg Wasser, le siège de la régie municipale de l'eau alimente en eau les deux millions d'habitants plus les entreprises et collecte les eaux usées : 141 millions de M3 par an. La lie de Hambourg devient ici trésor énergétique car le process normal de traitement des eaux usées laisse des boues biologiques qui contiennent tous les déchets de l'eau et ces boues biologiques peuvent être utilisées pour produire du biogaz. Ajoutez une éolienne et quelques panneaux solaires sur le site et Hamburg Wasser , en traitant les eaux usées, produit toute l'énergie dont elle a besoin pour fonctionner. Mieux : elle envoie du méthane propre, - du biogaz - sur le réseau de la ville.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.