Maurice Agnelet à son troisième procès
Maurice Agnelet à son troisième procès © Max PPP

L'audience d'hier a connu un incroyable rebondissement avec les accusations du fils de Maurice Agnelet, en plein coeur du troisième procès de ce dernier. Un nouveau coup de théâtre à l'image de toute cette affaire, devant la justice depuis 37 ans.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Procès Agnelet: quand le fils accuse le père

37 ans d'affaire Agnelet-Le Roux

  • 30 octobre 1977: la disparition

Agnès, héritière d'un casino niçois, disparaît subitement. Ni son corps, ni sa voiture de sont retrouvés.

  • Septembre 1978 : Agnelet, suspecté

Maurice Agnelet est placé en garde-à-vue. Parmi les éléments suspects: l'argent d'Agnès Le Roux disposé sur un compte aux noms des deux amants est transféré sur un autre compte, au seul nom de Maurice Agnelet. Mais une autre maîtresse d'Agnelet, François Lausseure assure qu'elle était avec lui en Suisse au moment de la disparition de la jeune femme. Maurice Agnelet est alors libéré.

  • 13 août 1983 : la prison

Maurice Agnelet est inculpé pour homicide volontaire et abus de confiance. Il est incarcéré jusqu'au 17 février 1984.

Je redoute d'apprendre ce qu'on a fait de ma fille: Renée Le Roux

  • 30 septembre 1985: le non-lieu

Maurice Agnelet bénéficie d'un non-lieu dans l'affaire.

  • Juin 1999: l'alibi s'effondre

La deuxième maîtresse de Maurice Agnelet, François Lausseure, revient sur ses déclarations. Elle reconnaît avoir menti : elle n'était pas avec son amant le jour de la disparition d'Agnès.

  • 19 mai 2004: la mise en examen

Après avoir d'abord été suspecté d'homicide volontaire, Maurice Agnelet est désormais mis en examen pour assassinat.

  • 20 décembre 2006: l'acquittement

Maurice Agnelet est jugé pour la première fois ar la cour d'assises des Alpes-maritimes. Il est acquitté, mais le parquet fait appel.

"Je pense à Agnès Le Roux": Maurice Agnelet après son acquittement

  • 11 octobre 2007: la condamnation

Maurice Agnelet est jugé une deuxième fois, il est condamné à 20 ans de prison. Son pourvoi en cassation est rejeté un an plus tard.

  • 17 septembre 2012: les révélations d'un truand

Un ancien truand affirme connaître l'identité de l'assassin d'Agnès Le Roux, et "ce n'est pas Agnelet"

  • 10 janvier 2013: un procès "non-équitable"

La Cour européenne des droits de l'Homme estime que Maurice Agnelet n'a pas bénéficié d'un procès équitable. Dans la foulée, la cour de Cassation casse sa condamnation en appel et le renvoie une nouvelle fois devant les assises.

  • 17 mars 2014: le troisième procès et son coup de théâtre

Le troisième procès de Maurice Agnelet s'ouvre devant la cour d'assises d'Ile-et-Vilaine. Son fils, Guillaume, crée alors un incroyable rebondissement en accusant son père d'être le meurtrier d'Agnès.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.