L'esprit de provocation et le rire : c'est pour cela qu'est né Charlie Hebdo, pour poursuivre le travail du journal satirique Hara Kiri. Pour avoir titré "Bal Tragique à Colombey, un mort", après la mort du général de Gaulle, Hara Kiri est interdit. Hara Kiri est mort, vive Charlie Hebdo.

Créé par François Cavanna et le professeur Choron, l'hebdo est la déclinaison du mensuel Charlie consacré à la BD française et anglo-saxonne. Charlie Hebdo s'installe ainsi dans le paysage comme journal satirique, cruel et intelligent, de mauvaise foi et outrancier : Charlie Hebdo qui chronique les méandres de l'extrême droite, Charlie anti-clérical qui tape sur les curés...

Fin 1981 : le nombre de lecteurs est trop faible, l'hebdomadaire cesse de paraître. Mais Charlie renaît en 92 avec Philippe Val et Cabu à sa tête. Charlie contestataire, toujours, mais avec un parcours plus houleux pour l'équipe, et plusieurs départs pour désaccord avec la direction.

Wolinski_tac
Wolinski_tac © Radio France
En 2006, Charlie Hebdo publie les caricatures de Mahomet issues d'un journal danois. Le conseil français de culte musulman demande l'interdiction du journal. Mais est débouté en raison d'un vice de forme. En 2009 Philippe Val quitte Charlie et Charb reprend les rennes, pour renouer avec le goût de la satire.Satirique donc et indépendant, sans publicité... mais avec de grosses difficultés financières. En 2011, un incendie criminel dévaste les locaux du journal, son site internet piraté. Le journal venait de titrer Charia Hebdo après la victoire d'Ennahda en Tunisie. Charb le premier et l'équipe vivent sous la menace. Journalistes menacés donc protégés par des gardes du corps. L'équipe est hebergée par Libération alors dirigée par Nicolas Demorand. Pour le dessinateur Gwen de Bonneval, qui présidera le jury du festival de BD d'Angoulême. L'esprit de Charlie Hebdo a traversé les générations. Avoir touché Charlie Hebdo, c’est comme dire à la France de fermer "sa grande gueule".Avec les témoignages de Cabu, Jacques Glénat, Cavanna, Philippe Val et Wolinski, Nicolas Demorand.
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.