Ce week-end, les élus sont redescendus dans la rue pour arpenter le terrain à la conquête des électeurs. Dans une ville où, à la surprise générale, la gauche est arrivée en tête au premier tour.

Jean-Claude Gaudin, maire sortant, ne se représente pas (ici le 27 janvier 2020)
Jean-Claude Gaudin, maire sortant, ne se représente pas (ici le 27 janvier 2020) © AFP / Gérard Julien

C’était le 27 janvier, lors du dernier conseil municipal de Marseille. Jean-Claude Gaudin, après 25 ans de règne sans partage, tirait sa révérence. Il ne se doutait pas alors que 6 mois plus tard, pandémie oblige, il serait toujours en poste. Et surtout que la gauche arriverait en tête au premier tour. 

Rien n’est joué dans les 8 secteurs de sa ville, y compris dans son fief des quartiers sud où son héritière, Martine Vassal, affronte la chef d’entreprise qui a fédéré la gauche sous l’étiquette du Printemps Marseillais : Olivia Fortin. 

Reportage dans ce 4e secteur de Marseille.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.