C'est au tour de la deuxième puissance mondiale de désigner ses hauts dirigeants. Le parti communiste chinois, 82 millions de membres, est réuni pendant une semaine au palais du peuple, place Tian’anmen à Pékin, pour son 18ème congrès.

Un congrès crucial pour renouveler complètement l'équipe au pouvoir…

Le président sortant, Hu Jintao, a dit en ouverture de ce congrès, que la corruption du pays pourrait être fatale au régime et il a appelé à plus de réforme démocratique.

Alors, ce congrès sera-t’il celui du changement comme l’espèrent beaucoup de Chinois ?

Par Dominique André.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.