Vladimir Poutine est souvent mis en cause par les associations de défense des droits de l'Homme
Vladimir Poutine est souvent mis en cause par les associations de défense des droits de l'Homme © Radio France

Lundi dernier, Amnesty International a lancé une semaine d'action mondiale en faveur de la liberté d'expression en Russie .

"Ces dernières années, nous avons assisté à un resserrement très net du contrôle du pouvoir russe autour des journalistes, des ONG mais aussi la communauté des lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués (LGBTI)", regrette Philippe Hensmans, le directeur d'Amnesty Belgique.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.