La Société Protectrice des Animaux croise les doigts en cette période de départs en vacances. Elle sait déjà que, cette année encore, elle sera confrontée à "un flot d'abandons" au moment où les Français partent en congés puisque la France détient le triste record d'Europe avec 100.000 abandons enregistrés chaque année. Même si ce n'est pas simple de faire garder son animal, des solutions existent. Votre voisine vous lache, votre collègue vous l'avait promis, mais pas de bol, c'est plus possible. Votre meilleure amie est allergique aux poils de chats. Quel propriétaire d'animal n'a pas connu cette espèce d'angoisse qui prend chaque été avant les vacances : mais qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de minou pendant mes congés ? Petit tour d'horizon des solutions... La première, un peu onéreuse mais ultra pratique : la garde à domicile. Des sociétés spécialisées vous envoient des retraités qui bénévolement séjournent chez vous pour s'occuper de votre animal. Jean-Claude, par exemple, a 75 ans, il fait ça depuis 4 ans pour la société ANI sénior. Il est aujourd'hui en contrat dans l'Essone. Le prix pour les propriétaires d'animaux : un peu moins de 20 euros par jour. C'est Marie-Noëlle Poizat qui a crée la société en 1997. Direction les Yvelines pour une autre solution la famille d'acceuil. Nous arrivons chez Noëlle Triollier responsable de la société Animal Keeping. Cette fois, c'est vous qui déposez votre animal au domicile d'un particulier. Ces jours ci, Marie-Noëlle garde deux chiens pour une quinzaine de jours. Et oui, c'est pas donné. Mais c'est tellement pratique, estime Christophe, le propriétaire de Nounou. Il vient juste de récupérer son animal. Christophe aurait pu faire appel aussi à un dog-sitter ou "promeneur de chien professionnel". Dans ce cas l'animal reste seul. On vient le chercher pour le promener. A raison de 8 à 15 euros la demi-heure. Enfin, plus traditionnels, les refuges où les animaux sont gardés en boxs individuels. Vérifiez que le lieu est bien agrée par les services vétérinaires. Quant aux tarifs : ils varient entre 12 et 23 euros par jour et par animal. Un reportage de Sandrine Oudin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.