Visite des coulisses de l’Allianz Riviera, à la veille de l'ouverture de l'Euro de football en France. Le stade niçois accueillera quatre matches durant la compétition.

L'entreprise Marty Sports met aux normes les buts de l'Allianz Riviera.
L'entreprise Marty Sports met aux normes les buts de l'Allianz Riviera. © Radio France / Géraldine Hallot

Comme dans les neuf autres stades français qui recevront des matches de l’Euro 2016 de football, celui de Nice a dû subir quelques modifications.

On ne plaisante pas avec les normes de l'Union européenne des associations de football : tous les équipements utilisés pendant le championnat ont été démontés et remplacés -buts, poteaux de corner et même cartons rouges et jaunes - par des entreprises spécialisées et sous le contrôle de techniciens de l’UEFA.

Les vestiaires par exemple ont maintenant des allures de spa avec leurs bains cryo (bain d'eau froide). Pour le coup d’envoi, les arbitres disposeront demontres satellites . Tout est réglé au millimètre avant le début de la compétition. Pour France Inter, Géraldine Hallot a assisté aux derniers préparatifs.

A Nice, le stade se prépare pour l'Euro 2016.
A Nice, le stade se prépare pour l'Euro 2016. © Radio France / Géraldine Hallot

L’Allianz Riviera accueillera trois matches de groupe (Pologne-Irlande du Nord le 12 juin ; Espagne-Turquie le 17 juin ; Suède-Belgique le 22 juin) et un huitième de finale le 27 juin. Mais les équipements sont définitifs et serviront, à la rentrée, aux joueurs de l’OGC Nice.

►►► ALLER PLUS LOIN | François Hollande parle de l’Euro de football dans L’œil du tigre sur France Inter.

►►► ALLER PLUS LOIN | Euro 2016 : dispositif de sécurité maximal à Paris.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.