Le Lonzac (Corrèze)
Le Lonzac (Corrèze) © / creative commons

Bastion de la gauche et terre d’élection de François Hollande, la Corrèze devrait voir l'assemblée départementale passer à droite dans trois semaines.

Le Président ne ménage pas sa peine : il a fait coup sur coup deux déplacements en Corrèze en début d’année. Sur son canton de Tulle, c’est le maire Bernard Combes, également conseiller à l’Elysée, qui part à la bataille. Il enchaîne les portes à porte, distribue les tracts qui ont une particularité : pas de logo du PS.

La marque François Hollande ne marche plus comme avant, la droite est certaine de remporter le département. Le candidat de l’UMP à Tulle, Raphael Chaumeil, ne rate pas une occasion de taper sur le Président de la République .

Sur cette terre de résistance, le Front national est traditionnellement peu représenté. Cette fois, le Front National présente des candidats dans neuf des 19 cantons, un record. En 2011 il n’y en avait aucun.

Nouveauté aussi en Corrèze : historiquement le PS et le PC partaient unis. Cette fois, la gauche du PS a réussi à construire une liste unitaire avec les écologistes et c’est le cas dans tout le département.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.