11 jours de compétition, 4000 athlètes, les jeux paralympiques, réservés aux personnes handicapées, ont commencé samedi à Pékin. La France a pour l’instant 5 médailles : une d’or, trois d’argent et une de bronze. La délégation française compte 121 athlètes handicapés, qui ont vu leur vie changer grâce au sport. La délégation paralympique applaudit la médaille d’argent de Sandrine Aurrière en judo. Ce qui frappe, c’est l’ambiance au sein de cette délégation française. Même s’ils sont fragiles, tendus, comme tous les athlètes de haut niveau, les sélectionnés pour les jeux paralympiques montrent volontiers leur joie. « Quelle leçon ! », clame l’entraîneur de l’équipe paralympique de tir à l’arc, Stéphane Bolo (interview). Le sport change beaucoup de choses pour eux. "Bien dans son corps, bien dans sa tête", disent les valides. C’est pareil pour les personnes handicapées. Le sport aide à reprendre confiance et ça sert ensuite dans la vie. Un basketteur handicapé qui tombe de son fauteuil sait remonter sur le fauteuil tout seul. Le tir à l’arc rééquilibre mentalement. La secrétaire d’Etat à la solidarité, Valérie Létard, insiste pour que plus de jeunes se mettent au sport (interview). En France, 26 000 licenciés sont des personnes handicapées. 1 % des personnes handicapées font du sport contre 17 % pour les valides. Le président de la fédération Handisport, Gérard Masson, demande à la presse de parler plus d’eux (interview). Un reportage de Dominique André.

liens

[Site de la Fédération Française Handisport](http://www.handisport.org "brbr /

bFédération Française Handisport/bbr / 42 rue Louis Lumière br / 75020 Parisbr / Tel : 01 40 31 45 00br / Mail : contact@handisport.org")

Fédération Française Handisport 42 rue Louis Lumière 75020 Paris Tel : 01 40 31 45 00 Mail : contact@handisport.org

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.