Le zoom est consacré cette semaine à la randonnée sous toutes ses formes et ce matin de la randonnée familiale avec des ânes en Bourgogne.

Jacques et Roger ont choisi pour leurs vacances avec leurs petits-enfants Myriam et Isaac, la randonnée avec des ânes
Jacques et Roger ont choisi pour leurs vacances avec leurs petits-enfants Myriam et Isaac, la randonnée avec des ânes © Jacques Azoulay

Dans la ferme de Bougres d'ânes, dans le sud de la Bourgogne, c'est l'ânière Céline qui nous accueille. Trentenaire et ex commerciale, elle fait partie des 60 âniers professionnels que compte la Fédération nationale âne et randonnée. Céline : "on a beaucoup de familles car pour les familles, l’âne est un moteur pour revenir à la randonnée et si les enfants sont fatigués on peut monter sur l’âne".

Ce matin, c'est aux côtés de Jacques et Roger, deux frères en vacances avec leurs petits-enfants, Myriam et Isaac, 5 ans, que nous chaussons nos souliers de randonnée. On va préparer les ânes avec Jacques : "on ne peut mettre que 30 kilos sur l’âne, au total, avec nos bagages, donc il n’y a qu’un enfant qui peut monter. Dans nos bagages : un pic-nic et des affaires pour se changer ce soir car nous partons quatre jours. Toute la journée on va se promener et regarder les fleurs, la nature. Puis Myriam et Isaac vont se charger de l’âne".

Une randonnée entre pâturages, bords de Loire et respect pour les animaux

Myriam est enchantée : "Ils sont vraiment gentils les l’ânes, avec eux il faut se mettre du côté des bisous et pas du côté des cacas, parce qu'ils peuvent te donner un coup de sabot" explique la petite fille.

Une manière pour les parents, ou les grands-parents dans ce cas-ci, de passer de la vie vécue au travers des écrans, à la vraie vie : "ma première randonnée avec les ânes c’était il y a sept ans", raconte Jacques, "le téléphone, l’iPad, ça ne fait pas partie du trajet, hier ils ont couru après les chats et les cochons, c’était formidable pour eux".

Pour nos quatre randonneurs le périple continue au milieu des vaches charolaises et sur les chemins de halage, sur les bords de Loire. Chaque jour ils déboursent 50 euros pour la location de l'âne Sissi. La prochaine étape le soir, c'est la piscine de l'auberge qui les accueille. Le réconfort après l'effort.

Myriam et Isaac, 5 ans, ravis de leurs vacances en pleine nature
Myriam et Isaac, 5 ans, ravis de leurs vacances en pleine nature © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.