Le 11 mai, les Serbes voteront pour des élections législatives anticipées qui vont jouer sur les relations entre la Serbie et l'Europe. Ces relations sont sévèrement secouées depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo, il y a presque deux mois - indépendance que les Serbes refusent. Ils la refusent parce que pour eux, le Kosovo est une partie inaliénable de leur territoire, même s'il est peuplé à 90% d'Albanais. A Mitrovica vivent la majeure partie des serbes du Kosovo. Dans cette ville, des soldats français de la FKOR sont en mission pour entretenir le contact avec la population locale. Après des émeutes autour du tribunal il y a moins d'un mois, qui ont fait un mort et plus de 100 blessés, dont 20 soldats français de la KFOR, le calme est revenu. Un reportage de Lionel Thompson.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.