Luc Chatel en a fait l'une de ses priorités : lutter contre le décrochage scolaire. Le but est de faire revenir vers le système de formation des jeunes qui ont quitté l'école sans aucun diplôme.

Ils étaient 220 000 entre juin et octobre 2011. 300 000 en 2010.

Le ministre de l'Education a mis en place des "plateformes" pour suivre les décrocheurs. Comment ça fonctionne ? Et est-ce que ça marche ?

Par Sonia Bourhan.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.