l'aide de l'état pour la réforme des rythmes scolaires reconduite
l'aide de l'état pour la réforme des rythmes scolaires reconduite © reuters

C'est mercredi, et comme tous les mercredis, il y a école pour les élèves de primaire, et donc plus de cours de tennis, de dessin ou de musique à la maison de quartier et au club voisin. Les nouveaux rythmes scolaires ont bouleversé leur fonctionnement. Est-ce que les changements de rythmes scolaires, avec l'arrivée des NAP (les Nouvelles activités périscolaires) ont-ils des conséquences sur la vie des associations sportives, culturelles ou cultuelles ?

En tout cas, l'absence des enfants mercredi matin, pour cause d'école, a modifié les emplois du temps. De plus, qui dit "mercredi matin en moins" dit aussi "choix réduit d'activités".

Florence Pétillat, présidente de l'API (association de parents d'élèves indépendants) à Vanves, pressent aussi que certaines familles se contenteront désormais des NAP, proposées en lien avec le temps scolaires, sans aller chercher plus loin d'autres activités. Si l'on ajoute les budgets serrés pour certains ménages, à cause de la crise, on comprend l'inquiétude du mouvement associatif.

Une meilleure visibilité pour compenser

Toutefois cette inquiétude est aussi nuancée par le fait que le mercredi matin à l'école est déjà connu depuis un an. Certaines associations n'ont donc pas buté dessus pour cette rentrée, elles ont anticipé et adapté leurs activités.

La mairie de Vanves, par exemple, a embauché une douzaine d'éducateurs sportifs des assocations locales, pour les activités périscolaires. Les clubs associatifs ont ainsi l'occasion de rabattre des jeunes vers leurs structures en semaine. La municipalité leur a également dégagé de nouveaux créneaux dans les gymnases.

Reste à savoir si les emplois du temps des parents seront compatibles avec ces nouveaux horaires. La réforme des rythmes scolaires fera peut être des heureux... Mais dans certaines associations, menacées directement, elle fait déjà des malheureux.

Rythmes scolaires : ce qui a changé à la rentrée 2014
Rythmes scolaires : ce qui a changé à la rentrée 2014 © IDÉ
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.