Alors que le maire d’Amsterdam vient de présenter un plan pour réduire la criminalité dans le centre ville, le débat se fait de plus en plus vif sur la légitimité des coffee shops, ces cafés où le cannabis est en vente libre. Une première mesure du gouvernement de La Haye a déjà imposé la fermeture, d’ici 2011, de coffee shops situés à moins de 250 mètres des collèges et lycées. Sauf que les coffee shops aux Pays-Bas, c’est comme les sabots et les tulipes ça fait partie du patrimoine. Et le patrimoine, on n'y touche pas ! Formule que l'on doit à une enseignante rencontrée à Amsterdam. 43 de ces petits bars enfumés y sont menacés par cette mesure et 43 sur 228 ça n’est pas rien. A 100 mètres du collège et lycée Barléus, en plein cœur d’Amsterdam, il y a, dans la même rue, le coffee shop Noon, et de l'autre côté, le Bull Dog, l’un des plus grands coffee shops de la ville. Cours de français. Les élèves ont une quinzaine d’années (reportage). Le gouvernement de coalition de Lahaye (sociaux démocrates plus chrétiens démocrates) veut imposer la fermeture des coffee shops trop proches de d’établissements scolaires. Sentiments dans les couloirs du lycée (reportage). Car il faut savoir que les coffee shops sont strictement interdits aux moins de 18 ans. Et à cet âge là, si tout va bien, aux Pays-Bas, on n’est plus au Lycée. Alors pourquoi cette mesure ? Il s’agirait de ne pas influencer les ados. Nous voici maintenant au Four-Twenty, un coffee shop. 10h, un lundi matin, déjà du monde. Pas un seul autochtone, que des étrangers (interviews). Le patron du Four Twenty s'appelle Mickael Velling, il représente l’association des coffee shops de la ville (interview). Le maire n’a pas souhaité répondre à nos questions. « Trop tôt » dit-il. Son porte parole confirme cependant qu'il n'a pas l'intention d'appliquer les mesures de La Haye. Les coffee shops ont des vertus assure-t-il, et puis des retombées : 1 touriste sur 4 glisse une tête dans les coffee shops amstellodamois. Et les coffee shops sur la sellette, on doit ça aux Chrétiens démocrates, le CDA, que l'on traduit par Appel Chrétien Démocrate (une fusion de catholiques et de protestants). Parti représenté au sein du conseil d'Amsterdam par Alexandre Van Drore (interview). Pourquoi ne pas exiger la fermeture de tous les coffee shops ? Il répond à regret qu’une coalition au gouvernement impose des compromis. Mais les coffee shops ont aussi des vertus - ils permettraient d'éviter le pire. L'association Yellinek travaille sur les dépendances à l’alcool et aux drogues. Le psychologue Rull Kerchemaker organise des cours de préventions auprès des élèves néerlandais et lui n’est pas contre les coffee shops (interview). Parce que l'herbe est tolérée, les jeunes néerlandais sont sensibilisés aux dangers des drogues dès le plus jeune âge. D'ailleurs, à 15 ans, ils sont moins nombreux à consommer que les Français ou les Espagnols par exemple. Les étrangers seraient pour beaucoup dans cette diabolisation des coffee shops. Ils sont des milliers tous les week-ends à venir se "défoncer" sans réelle prudence ni respect dans les villes frontalières avec la Belgique. Un reportage de Thibault Cavaillès.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.