A trois jours du second tour des élections régionales, France Inter vous emmène ce matin en Centre-Val de Loire. Une région au périmètre inchangé de six départements, capitale de région, Orléans. Pour la première fois dimanche dernier, le Front national est arrivé en tête avec 30,49% des voix, devant l'union de la droite de Philippe Vigier (LR, UDI, Modem : 26.25% des voix) et le président sortant, le socialiste François Bonneau, 24,31% des voix.

Mathilde Dehimi s'est rendue autour de Montargis, où le Front national progresse depuis plusieurs années.

Dimanche dernier, certains villages ont voté à plus de 50% voire 60% pour le FN. La surprise vient de l'ampleur du vote FN qui est désormais aussi en tête dans les villes comme Montargis, fief du député-maire Les Républicains Jean-Pierre Door, ou encore dans la commune ouvrière de Chalette-sur-Loing où le FN dépasse le Front de gauche.

Ces électeurs FN mettent en avant l'immigration, leur envie de voir contrôler les frontières mais aussi des thématiques fiscales et sociales. Ils disent aussi leur crainte de l'avenir pour leurs enfants.

Leur vote est un vote d'adhésion au programme du Front national, le programme national car les dossiers régionaux les intéressent peu. Ils rejettent aussi les hommes politiques actuellement en fonction.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.