Par Delphine Simon La France va prendre les rênes du G20, forum des 20 pays les plus riches de la planète, à l'occasion du sommet de Séoul en Corée du Sud. Nicolas Sarkozy veut faire de cette présidence son bâton de maréchal et affiche ses ambitions internationales, non sans arrière pensée politique. A l'issue du dîner de gala demain à Séoul, Nicolas Sarkozy prendra la présidence du G20 et en 2011 il présidera aussi le G8. Une double présidence qui tombe a pic avant l'élection présidentielle de 2012. Le Président français rêve de répéter son exploit de 2008, lorsque la France avait pris les rênes de l'Union Européenne. En pleine crise bancaire, il avait dû gérer le conflit en Géorgie. Le risque de guerre des monnaies va-t-il lui fournir une nouvelle occasion ? Deborah Berlinck, correspondante du quotidien brésilien O Globo . L'Elysée prévoit 80 millions d'euros de budget pour les 2 sommets sans doute pour le G8 en juin à Deauville et à Cannes pour le G20 dans un an. Après le Brésil, la Russie, la Chine ou l'Allemagne, avant l'Inde où le Président français se rendra en décembre, Nicolas Sarkozy tente de susciter des consensus, mais il reste à améliorer la relation avec les Etats-Unis sur la défensive, Paris reproche à l'Amérique d'être responsable des désordres monétaires. Or Barack Obama, comme Nicolas Sarkozy, soigne sa stature internationale. Axel Krause, journaliste et secrétaire général de l'Association de la presse anglo-américaine à Paris. - La France est-elle en capacité de peser face à des superpuissances comme l'Inde, démocratie d'un milliard d'habitants, ou à la Chine ? Nicolas Sarkozy s'est fixé des priorités ambitieuses, réforme du système monétaire, gouvernance mondiale, lutte contre la volatilité des cours des matières premières. Si pour Jacques Attali, "le G20 ne sert qu'à prendre une photo, ce sont les Etats-Unis et la Chine qui se mettent d'accord sur tout", l'ancien ministre socialiste des Affaires étrangères, Hubert Védrine, n'est pas du même avis. Reste à imprimer sa marque. Qui se souvient des précédentes présidences du G20 ? Ni même qui les a occupés ?

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.