Les secrets des tranchées de la Grande guerre. Régulièrement sur les anciennes lignes de front, des associations autorisées à travailler à la restauration des tranchées retrouvent, cent ans après, les corps des poilus.

Philippe Randé revient de Massiges, dans la Marne, où des dizaines de milliers de personnes ont été tuées dans ce qu'on appelait la « main de Massiges ».

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.