Il y a un an jour pour jour, la guerre éclatait entre Israël et la milice du Hezbollah. Elle devait durer un peu plus d'un mois. Le Liban Sud, pacifié, se relève lentement de ses ruines. La paix se maintient à la frontière avec Israël, où les combattants du Hezbollah, même s’ils ont refusé de désarmer, ont cédé la place à l’armée libanaise épaulée par 13.000 Casques bleus de l’ONU. Un reportage de Christophe Lurie

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.