Un reportage de Alexandra Ackoun TF1 présente ce matin ses résultats trimestriels. Des résultats très attendus dans un contexte plutôt morose pour la première chaîne. Sa part d'audience n'a jamais été aussi faible : 23,2% en avril. La semaine dernière, le directeur des programmes a été limogé. TF1 semble être en pleine période de doute. - Ca c'était en 1986. Et conformément à ce que prédisait le Ministre de la Culture de l'époque, François Léotard, la suprématie de TF1, pendant des années, est incontestable. Au début des années 90, la chaîne atteind aisément 42% de part de marché. Avril 2010 : c'est la douche froide. La Une passe en dessous des 25%. Et depuis le paquebot semble prendre l'eau. Pour 2011 : le plus gros fiasco s'appelle Carré Vip . Sauf que finalement ça ne durera que 2 petites semaines! Les audiences sont tellement basses que, le 1er avril, TF1 arrête les frais dans l'urgence. Plus recemment "Famille d'explorateurs", sorte de Koh Lanta avec papa, maman et les enfants,a été remonté à la hate, pour avancer la finale... Pour Christophe Nick, co-auteur de "TF1 : télévision du pouvoir", c'est parce que les fondements éditoriaux de la Une sont aujourd'hui totalement dépassés. Même sur les grands évènements, la première chaîne ne fait plus recette. Le mariage princier de Kate et William a été une claque magistrale. TF1 s'est fait damner le pion par France 2. - Quant au JT de 20h, il connaît aussi des difficultés. 2 millions de télespectateurs en moins entre 2007 et 2010. Et l'écart avec le JT de France 2 ne cesse de se réduire. Surtout avec l'arrivée de la TNT, qui a vraiment changé la donne. Pour minimiser les risques, TF1 se tourne donc de plus en plus vers les séries américaines, du type "les experts". C'est même devenu son fond de commerce. Mais le malaise est indéniable - d'ailleurs personne à TF1 n'a souhaité faire le moindre commentaire sur notre antenne. Le limogeage, la semaine dernière du directeur des programmes, Laurent Storch, par le PDG, Nonce Paolini, en est néanmoins la preuve. Beaucoup ont pointé du doigt Laurence Ferrari, remplaçante de PPDA. Hors micro un journaliste de la rédaction de TF1 confie tout de même : "Ce qui nous fait le plus défaut, c'est un patron qui aurait une vraie vision, un grand projet pour cette chaîne". En attendant, TF1 teste une nouvelle émission politique ce soir à 20H15, présentée par Laurence Ferrari. Et c’est le Premier ministre François Fillon qui ouvre le bal…

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.