Mercredi, s'ouvrira à Beaubourg une rétrospective consacrée à Pierre Soulages, l’un des artistes français les mieux représentés dans le monde. On l’appelle « le peintre du noir ». Il a aujourd’hui 90 ans. A cinq ans, il dessinait de grands trait noirs pour représenter… la neige. Un grand monsieur, un mètre 90, le plus souvent vêtu de noir, les cheveux bien blancs. Il a son franc parler. Les expos, ce n'est pas sa tasse de thé. Il préfère être au travail, au quotidien, à Sète de préférence, immergé dans le bleu de la Méditerrannée et le vert de sa pinède. C’est vrai le noir est la couleur de sa peinture. Il s'est fait remarquer dès l'après guerre grâce au noir (interview). Trop poli pour donner la liste de ses ennemis, avec ses airs de ne pas y toucher, il a fait sa révolution. Soulages, c'est l'homme des cavernes allant faire des dessins noirs dans le noir de sa grotte. C'est aussi l'homme qui cherche la lumière dans les ténébres. Il a même inventé la notion d'outrenoir. Quésaco ? La réponse conjointe de Pierre Soulages et de son inséparable exégète, Pierre Encrevé (interview). Comment fait-il du noir ? Avec des goudrons, du brou de noix, de la peinture à l'huile, de l'encre, de l'acrylique, des collages. En faisant des grands a plats, ou bien des stries dans le tableau. En faisant apparaître un peu de blanc, de la peinture abstraite en tout cas. Pour le catalogue de l’exposition, Soulages a lui-même veillé à la reproduction de ses œuvres. Pour qu’on y voit du bleu, du rose et d’autres couleurs encore. Pour cela, il faut être très entraîné. Et encore ce n’est pas tout (interview Pierre Encrevé et Pierre Soulages). Ensuite, ça dépend comment on regarde et Pierre Soulages a en ce moment une préférence pour ses tableaux verticaux (interview). Alors regarder vers le haut, changer de position, pour voir les ombres et les lumières, aller en reculant, ou en quinconce, sans suivre obligatoirement les murs. C'est une expérience du regard à laquelle soulages nous invite. Pour tout comprendre, vous pouvez vous référer au catalogue de l'exposition. _____Un reportage de Christine Siméone. ### liens

Exposition Pierre Soulages à Beaubourg

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.