Les Algériens ont été surpris par le contenu réel des ordonnances du 22 février mettant en œuvre « la Charte pour la paix et la réconciliation nationale ». Ils ont accepté cette charte à 98% par référendum en septembre dernier, pour tourner la page des violences islamistes, après 14 ans de conflit civil. Comment se manifeste cette « réconciliation nationale » ? Quels changements peut-on constater ? Un dossier de Philippe Reltien, en reportage en Algérie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.