L’île de Ré devient-elle un camp retranché ?

Pour accéder à l'île huppée de Charente-Maritime : un pont, bâti en 1988. Après des années de remboursement, il devait devenir gratuit en 2012... Mais il n'en est rien. Toujours 16 euros pour y pénétrer. Les 3 millions de visiteurs annuels ont pu s'en rendre compte....

Face aux promesses de gratuité non tenues, associations et habitants du continent n'hésitent pas à parler d'une île privatisée, qui serait protégée par un "péage anti pauvres".

Reportage de Julie Piétri.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.