Un reportage signé Fabienne Sintès, correspondante de France Inter à Washington, aux Etats-Unis La petite phrase d’Anne Sinclair ne souhaitant pas un second mandat de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI a ravivé les supputations sur un éventuel retour sur la scène politique française. Ses partisans y voient un « signe fort » vers une candidature à la présidentielle. A droite, on l’a vu tout le week-end, l’impatience se fait également sentir. Est-ce du côté de Washington qu’on peut espérer glaner quelques certitudes sur l’avenir de Dominique Strauss-Kahn ? Alors, qui est le DSK de Washington ?

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.