L'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle se transforme en véritable ruche en juillet et en août. A cette époque, le nombre de passagers se compte en millions.

Durant l'été, l'équivalent de la population totale d'Ile-de-France transite par Roissy, dans un contexte de sécurité renforcée en raison du plan Vigipirate. Au sous-sol de l'aéroport, les bagages se déplacent sur des chariots à 50-60 km/h et peuvent faire l'objet de plusieurs contrôles de sécurité. Parfois jusqu'à cinq différents.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.