Par Nour-Eddine Zidane La question est revenue sur le devant de la scène au début du mois avec l'"affaire" Yohann Lemaire. Le club du FC Chooz, dans les Ardennes, a refusé lui renouveler sa licence en raison, selon le jeune footballeur, de son homosexualité. Yohann Lemaire, injurié, menacé de mort, même, par un ex-dirigeant du club cet été, après avoir fait l'objet de remarques homophobes d'un de ses coéquipiers suite à son coming-out. Yohann Lemaire soutenu dans son combat par le PFG, le Paris Foot Gay contre qui une équipe, le Créteil Bébel, avait refusé de jouer voilà un an. Des faits qui ont mis en lumière un phénomène jusqu'ici peu visible, selon Pascal Brèthes, le président du PFG. Voilà comment le président de Montpellier, Louis Nicollin, dénigrait un joueur d'Auxerre. Cela peut aussi prendre la forme de petites phrases, d'allusions que tente pourtant de minimiser Marielle Bousquet, libéro de l'équipe de France de volley et qui ne cache pas son homosexualité. La situation semble encore plus délicate dans le sport masculin. C'est en tout cas l'analyse du sociologue Dominique Bodin qui avait interrogé, anonymement, 17 sportifs de haut niveau et homosexuels pour son ouvrage Le Sport en questions . C'est pourquoi les coming-out de sportifs en activité sont aussi rares et l'annonce de Gareth Thomas a détonné dans le milieu du rugby. Thomas, l'un des plus grands joueurs gallois de l'histoire. Certes, il est en fin de carrière, mais d'après l'ancien joueur Serge Simon, c'est un grand pas pour la discipline. Est-ce que cette histoire peut faire "accélerer" les choses auprès des autorités en France ? Peut-être. Une réunion de travail est prévue le 30 septembre au ministère des Sports avec, notamment, des associations comme SOS Homophobie. On cherchera à généraliser à d'autres disciplines. La charte contre l'homophobie dans football qu'à ce jour, seuls 6 clubs professionnels sur 40 ont signé, même si le plus important pour Bartholomé Girard, président de SOS Homophobie, c'est de sensibiliser la base et former les éducateurs.### liens

Le dossier spécial de la rédaction

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.