Le géant du streaming vient de dépasser le cap des 65 millions d'abonnés dans le monde
Le géant du streaming vient de dépasser le cap des 65 millions d'abonnés dans le monde © MaxPPP

Beaucoup le présentait comme un bulldozer, un raz de marée. Un an après l'arrivée en France du service américain de vidéo à la demande par abonnement, c'est l'heure d'un premier bilan.

Loin du tsunami attendu, l'arrivée en France du géant américain Netlfix il y a un an a stimulé un marché français de la vidéo à la demande sur abonnement encore embryonnaire, et bousculé un secteur audiovisuel très réglementé. Un an après, qu'en pensent les utilisateurs qui ont craqué pour le service ? On sait que les premiers mois, beaucoup s'étaient dits déçus par un catalogue assez pauvre. Selon le cabinet NPA, il aurait pourtant triplé en un an passant ainsi de 3.600 à 11.000 titres...

La SVOD a connu une progression de 23% en un an

Sur le nombre d’abonnés, pas de chiffres officiels puisque Netflix ne communique pas. Le service, estime-t-on, serait au coude à coude avec Canal Play, son principal concurrent qui en annonce lui 700.000. Plus généralement Netflix semble avoir boosté le marché français de la vidéo à la demande par abonnement. Plutôt stagnante l'année dernière, la SVOD a connu une progression de 23% en un an. Certes les plate-formes-françaises ont dû faire face à l'arrivée d'un mastodonte, mais cette hausse a permis de limiter les dégâts.

Netflix ne participe pas au financement de la création

Pour autant les plateformes de SVOD françaises sont toujours remontées contre Netflix : l'Américain ne participe pas au financement de la création. Pour s’en défendre, Netflix dit vouloir fabriquer des séries en France : c'est le cas de Marseille avec Gérard Depardieu dont le tournage a commencé au début du mois... Et puis c'est tout, même si l’entreprise est en contact avec de nombreux producteurs français. Netflix n'est donc pas le raz de marée tant redouté. En tout cas pas encore... Au moins aura-t-il pu permettre au secteur français de se préparer à l'arrivée des autres géants.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.