Cette femme de 35 ans, d’origine africaine, n’est arrivée en France qu’il y a huit ans et c’est une scientifique qu’a élue la circonscription très rurale de Figeac Souillac.

Huguette Tiegna, docteure et ingénieure en génie électrique, a été élue dans la 2e circonscription du Lot. Elle est membre de la commission des affaires économiques de l'Assemblée
Huguette Tiegna, docteure et ingénieure en génie électrique, a été élue dans la 2e circonscription du Lot. Elle est membre de la commission des affaires économiques de l'Assemblée © AFP / Pascal Pavani

C'était une enfance heureuse, je me vois encore avec ma mère aux champs pour ramasser des racines comestibles.

Une vie pas ordinaire que celle d'Huguette Tiegna, qui commence au sein d’une grande famille, dans un village du Burkina Faso à la frontière du Mali. Une enfance heureuse marquée par l’impatience de la jeune Huguette qui veut aller très vite à l’école, encouragée par son papa.

Elle passera tous les obstacles : l’école primaire du village, le lycée à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso, déjà très loin de la famille. Après le bac, il faut aller encore plus loin, à Niamey au Niger, à près de 1 000 kilomètres pour suivre les cours de l'école technique.

Des années qui forgent le caractère de la future élue, souvent seule fille de sa classe, mais souvent également première devant les garçons.

Vivre et travailler au pays

Pour parfaire sa formation en génie électrique elle se retrouve accueillie au Havre - c’est un signe - par Edouard Philippe le maire de la ville et une fois son doctorat en poche elle choisit une start up de Figeac parce qu’elle aime la nature et la campagne. Why lot travaille sur les moteurs électriques issus des énergies nouvelles éoliennes et solaires.

Une entreprise que visite un jour de 2015 un jeune ministre de l’économie, Emmanuel Macron. Quant il lance son mouvement un an plus tard, elle devient l’animatrice des marcheurs du Lot. A la présidentielle, Emmanuel Macron réussit l'un de ses meilleurs scores dans le Lot et Huguette Tiegna se retrouve désignée pour être députée.

La dernière semaine de campagne a été limite car ils ont fait campagne en misant sur le fait que je n’étais pas née ici.

Élue avec 53 % au second tour (35 % au premier) Huguette Tiegna enlève, à la surprise générale, ce fief du parti socialiste grâce a une campagne de terrain qui la verra se rendre dans tous les villages. Elle a le dialogue facile, beaucoup d‘humour, du caractère et le jour où nous l’avons croisée à Gramat nous avons assisté à quelques joutes verbales avec le maire PS de la commune.

Parmi ses priorités : sauvegarder et développer l’emploi dans la ruralité et les petites villes, y compris l’emploi le plus qualifié, un sujet qu’elle a elle-même exploré puisque avec son bac + 8 elle a choisi de travailler et de vivre dans la petite ville de Figeac.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.