Les Talibans qui négocient actuellement avec les États-Unis le retrait de leurs derniers soldats présents sur place, comme Donald Trump s'y est engagé. Les femmes afghanes, qui ont tant souffert quand les Talibans ont pris le pouvoir en 1996 avant d’en être chassés en 2001, ont beaucoup à perdre.

Marghuba Safi a monté sa petite entreprise de savons en 2016 à Kaboul. Elle emploie emploie 20 personnes.
Marghuba Safi a monté sa petite entreprise de savons en 2016 à Kaboul. Elle emploie emploie 20 personnes. © Radio France / Valérie Crova

Dans une société afghane qui reste profondément patriarcale, les femmes tentent chaque jour de faire évoluer les mentalités. Après avoir été muselées par les Talibans entre 1996 et 2001, les plus éduquées se sont imposées dans tous les domaines de la vie politique, économique et sociale. Elles occupent aujourd’hui des postes à responsabilités.

Reportage à Kaboul de Valérie Crova

> Rediffusion du Zoom du 26 septembre 2019

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.