Jeudi dernier des rebelles venus de l'est du pays ont tenté de prendre le contrôle de la capitale tchadienne N’Djaména. Il y a eu des combats intenses. Des centaines de morts. L'offensive des rebelles pour renverser le président Idriss Déby a échoué. Aujourd’hui, le pays est en situation d’attente. 1200 soldats français, une force française est basée au Tchad depuis 30 ans. Quelle est maintenant la situation ? Comment les Tchadiens vivent-ils cette situation ? Ceux qui veulent le départ du Président tchadien Déby, au pouvoir depuis 16 ans, voient-ils dans ces rebelles une alternative potentielle ? Le 3 mai les Tchadiens iront voter sans conviction. En attendant l’homme providentiel, le pays a le temps de sombrer. Est-ce que la population souhaite que la France intervienne ? Un dossier de Fabienne Sintès, en direct de N’Djaména, la capitale du Tchad.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.