Le zoom de la rédaction est consacré au dossier du nucléaire iranien. Hier soir, à la télévision américaine, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a une nouvelle fois demandé à Barack Obama de fixer une ligne rouge à Téhéran, une ligne à ne pas franchir, avant qu’il ne soit trop tard !

Difficile de dire si avec cette nouvelle déclaration, Netanyahu a voulu accentuer encore un peu plus la pression sur le président des Etats-Unis, ou bien alors préparer son peuple à un futur conflit avec l’Iran ?

Par Grégory Philipps, correspondant de France Inter à Jérusalem.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.