Troy Yocum, vétéran d'Irak
Troy Yocum, vétéran d'Irak © REUTERS/Mike Segar

Dans le zoom de la rédaction, ce matin, l’Amérique qui redécouvre la menace irakienne. En 2008, le retrait d’Irak était une des promesses de campagne de Barack Obama. En 2011, les derniers contingents quittent Bagdad. Aujourd’hui, l’Irak s’impose à nouveau au président américain. Intervenir face à l’avancée des djihadistes, oui, mais comment ? Quelles frappes aériennes ? Quelle pression politique sur le Premier ministre Maliki ?

Les États-Unis sont-ils prêts à engager des soldats dans un nouveau conflit en Irak ? Pendant la guerre, près de 4 500 hommes sont morts. Aujourd’hui, les vétérans d’Irak ont l’impression d’un immense gâchis. Ils voient notamment les bases qu’ils occupaient contrôlées par les djihadistes et les équipements et armes fournis à l’armée irakienne abandonnés par les soldats qui désertent.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.