Deux tiers des vins rosés sur le marché sont produits en Europe, selon la méthode de macération. Le reste est importé et la moitié est un mélange de blanc et de rouge. Alors face à la concurrence, faut-il autoriser le coupage des vins en Europe ? La Commission européenne tranchera le 19 juin. En Provence, comment se fait le rosé ? Le rosé de Provence, c’est 20 000 hectares d’Aix à Nice, un millier de producteurs et 140 millions de bouteilles de vin d’appellation contrôlée ou de table. Le rosé de Provence se reconnaît à sa couleur pâle. Une version effervescente sortira en septembre. Deux grandes maisons de champagne ont racheté deux des plus beaux domaines, Listel et Ott. Un russe s’est mis à vendre son rosé château d’Esclan, 80 euros la bouteille. C’est vous dire que c’est très tendance le rosé. Pour dépister les coloriages, les mauvaises copies, l’interprofession a créé un centre de recherche et d’expérimentation qui examine à la loupe 800 rosés du monde entier, histoire de garder toujours une longueur d’avance (reportage). Un reportage de Philippe Reltien.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.