L'Algérie entame ce lundi sa cinquième semaine de contestation contre une nouvelle candidature du président Bouteflika. Alors que la population s'interroge sur la transition politique qui s'annonce, les femmes, elles, veulent une meilleure place au sein de la société.

Des citoyennes manifestent dans les rues d'Alger contre une nouvelle candidature du président Bouteflika, le 8 mars dernier, journée internationale des droits des femmes.
Des citoyennes manifestent dans les rues d'Alger contre une nouvelle candidature du président Bouteflika, le 8 mars dernier, journée internationale des droits des femmes. © AFP / RYAD KRAMDI

Said Seghir, envoyé spécial de France Inter en Algérie, s'est rendu dans une famille dans la petite ville de Cherchel à 100 kms à l'ouest d'Alger. La condition des femmes évolue très lentement en Algérie. Malgré une stricte égalité des salaires, le conservatisme reste très ancré, et se distingue aussi à l'intérieur même du cercle familial.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.