Ministres, Montbourg et Moscovici avaient visité l'usine Cristel en 2012
Ministres, Montbourg et Moscovici avaient visité l'usine Cristel en 2012 © MaxPPP/Simon Daval

A Feshes-le-Châtel dans le Doubs, l'on fabrique des articles culinaires haut de gamme. Une histoire vieille de près de deux siècles qui s'est renouvelé il y a 30 ans, lorsqu'un couple a repris l'entreprise.

L'usine s'étend sur 12.000 m2, on y fabrique toutes sortes d'ustensiles de cuisines haut de gamme et notamment des casseroles.

Koc Ramazan est brasseur, il assemble ses casseroles. Il sait ce qu'il fait, il a plus de 20 ans de maison. Une maison qui le lui rend bien, explique-t-il.

Et le directeur est là justement. Emmanuel Brugger dit bonjour à tout le monde. Lui cela fait aussi 20 ans qu'il travaille chez Cristel, il est le gendre de la famille. Fier de cette entreprise leader sur son marché, il défend la qualité, le service mais aussi le respect de l'environnement.

Nous sommes en face d'une sorte de piscine, pas encore remplie d'eau.

Emmanuel Brugger

On récupère l'eau de pluie pour la fabrication des casseroles

Une entreprise qui revient de loin

Cette usine est sortie de terre en 1826, c'est l'empire industriel européen Japy qui lance les casseroles, comme le rappelle ce clip de promotion de Cristel .

Pendant plus d'un siècle Japy va se développer, jusque dans les années 70. Mais en 1979 que Japy périclite. L’usine est alors reprise en coopérative ouvrière par les salariés, mais les difficultés sont telles que les SCOP font faillites.

C'est en 1986 que Bernadette et Paul Dodane, 47 et 48 ans, décident de reprendre l'entreprise . Bernadette la gestionnaire et Paul le créateur, n'étaient pas sur la même longueur d'onde.

Bernadette et Paul Dodane

Moi je ne voyais que l'état délabré de l'entreprise, mais lui y a cru

Aujourd'hui Cristel c'est près de 90 salariés

L'entreprise fait 10,5 millions de chiffre d'affaires et une croissance à deux chiffres avant la crise de 2008, grâce à son positionnement haut de gamme et sa qualité de service. Ses poeles sont garanties à vie. Le revètement des poèles peut êgtre changé pour un tiers du prix initial, entre 40 et 50 euros. Mais depuis la crise la croissance est plus faible.

Objectif : l'exportation

Après 20 ans de théâtre, Damien Dodane, le fils de Paul et Bernadette, développe l'export dans 35 pays, une filiale a ouvert aux Etats-Unis, et désormais il sera entouré de quatre salariés pour aller au dela des 20 à 30% des chiffres d'affaire que Cristel réalise à l'étranger

Damien Dodane

Une société qui s'autofinance. Cristel n'est donc pas dépendante des banques. L’entreprise est attachée à cette indépendance et attachée à ses clients : les 1300 revendeurs de la marque à travers le monde. Cristel organise chaque année un trophée de la plus belle vitrine - premier vecteur d'image.

Cristel qui a inventé le concept de la poignée amovible qui se retire pour transformer la casserole en plat, et qui a lancé aussi en premier les casseroles compatibles avec l'induction. Cristel continue chaque jour d'innover.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.