Hollande et Merkel se retrouvent ce mercredi à l'Elysée
Hollande et Merkel se retrouvent ce mercredi à l'Elysée © MaxPPP
**Les gouvernements français et allemand se retrouvent aujourd'hui au grand complet à l'Elysée pour un conseil des ministres franco-allemand, le premier depuis la réélection d'Angela Merkel à l'automne 2013.** **Ces rendez-vous se veutlent généralement très ambitieux, mais les lendemains de fête déçoivent souvent. Celui-ci dérogera-t-il à la règle ?** La principale avancée devrait être réalisée sur le plan militaire. Le déploiement au Mali d'un contingent de 250 hommes de la brigade franco-allemande sera officialisé lors de ce conseil des ministres. Il sera chargé de la formation des forces armées maliennes, dans le cadre de la mission européenne. Le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, et son homologue Franck Walter-Steinmeier se connaissent depuis longtemps, se téléphonent trois quatre fois par semaine et veulent se coordonner. D'où cette autre initiative inédite de participer ensemble à des déplacements à l'étranger, en dehors des frontières de l'Union européenne. Le premier aura lieu en Géorgie et en Moldavie les 3 et 4 mars. Un second voyage pourrait suivre en avril dans un pays d'Afrique du nord. **[► ► ► ALLER PLUS LOIN | Susanne Wasum-Rainer, ambassadeur d'Allemagne en France, est l'invitée de Clara Dupont-Monod à 7h50](http://www.franceinter.fr/emission-linvite-de-7h50-susanne-wasum-rainer-0)** ### Pas de progrès majeurs en vue sur l'harmonisation fiscale Autre objet de la coopération franco-allemande dont il sera question lors de ce conseil des ministres : l'énergie. Lors de sa conférence de presse en janvier, François Hollande avait imaginé la création d'un "Airbus de l'énergie", une grande structure commune consacrée à la transition énergétique. Pour ce conseil des ministres, les ambitions affichées en janvier devraient être revues à la baisse. Il ne s'agit plus de créer une très grande structure franco-allemande mais plutôt d'identifier des projets communs, notamment dans le stockage de l'énergie.Il ne faut pas s'attendre non plus aujourd'hui à des progrès majeurs sur le plan de l'harmonisation fiscale, un sujet qui patine depuis des années. En revanche, la France pourrait profiter de ce conseil des ministres pour faire passer un message sur la nécessaire relance de la consommation intérieure en Allemagne.
France-Allemagne, le banc d'essai
France-Allemagne, le banc d'essai © Idé
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.