C'est le grand retour des monnaies locales. A l’heure où le gouvernement grec tente de renégocier l’effacement d’une partie de sa dette, et où la France perd son triple A, en pleine crise de la zone euro, plusieurs villes commencent à fabriquer leurs propres billets… Leur but : contourner le système bancaire.

En France, c’est à Pézenas, dans l’Hérault, que tout a commencé…

Par Antoine Giniaux.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.