Egypte, revolution
Egypte, revolution © Radio France / Denis Dailleux

Cinq mois après la chute d’Hosni Moubarak, c’est toujours l’armée qui est au pouvoir en Egypte. Accueillie dans la liesse, elle est aujourd’hui conspuée par la foule qui a repris sa mobilisation place Tahrir depuis une dizaine de jours. Les annonces alarmistes sur l’état de santé de Moubarak pourraient préparer le terrain pour un éventuel report de son procès. Les derniers révolutionnaires soupçonnent l’armée de vouloir protéger son ancien chef et de chercher à préserver le système ancien.

Reportage de Claude Guibal

> Notre dossier spécial

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.