Un an après le début des négociations officielles, bientôt deux ans après le référendum sur le Brexit, l’incertitude fait s’envoler les expatriés, comme une partie des Britanniques.

 Le Parlement britannique où Theresa May risque une nouvelle fronde autour du Brexit
Le Parlement britannique où Theresa May risque une nouvelle fronde autour du Brexit © AFP / ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO

Les demandes de naturalisation en Allemagne ont explosé (+360% en un an), et le nombre d’étrangers qui arrivent compense de moins en moins les départs des expatriés, notamment des Français qui traversent la Manche pour s’installer ou se réinstaller à Paris et en régions. 

Ceux qui restent réclament des précisions sur leur futur statut, ils n’ont toujours aucune perspective. 

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.