Le « Tokyo Game Show » est le rendez-vous japonais très attendu par les amateurs de jeux vidéo. Il s’ouvre aujourd'hui à Tokyo et accueille cette année un nombre record d'exposants. Le marché du jeu vidéo se porte très très bien, surtout qu’il a réussi à conquérir un nouveau public ces derniers mois : les femmes et les séniors. Et justement beaucoup de jeux présentés au Tokyo Game show devraient concerner ce nouveau public. L'un des plus attendus de ce salon c'est WII FITNESS, un jeu qui va sortir au Japon à la fin de l'année et qui cible principalement les femmes. Il se joue sur la WII, la nouvelle console de Nintendo, avec un accessoire : une balance, sur laquelle vous réalisez des exercices, du Fitness, du yoga, vous pouvez également faire virtuellement du houla houp ou du saut à ski. Emmanuelle est une jeune femme de 19 ans, pas très fan de jeux vidéos. Elle a essayé ce nouveau jeu (interview). Et c'est ça le nouvel objectif des professionnels des jeux vidéo : séduire Emmanuelle et les quelque 70% de la population qui ne joue pas. Et c'est vrai qu'en la matière, c'est Nintendo qui a tout révolutionné avec la DS, sa console portable sorti en 2005 et puis la WII, la console de salon. En décembre dernier en fait, le constructeur japonais est allé à l'opposé de ces deux concurents : Microsoft et Sony. C'est-à-dire qu'au lieu de faire la course à des consoles toujours plus puissantes qui s'adressent essentiellement aux « Hard Core Gamer », les gros joueurs, Nintendo a décidé de simplifier l'accès à ses jeux pour toucher un plus large public, ce qu'on appelle « les casual gamers ». Bref le but du constructeur japonais c'est de faire du jeu vidéo un loisir comme les autres. C'est ce qu'explique Mathieu Minel, directeur marketing de Nintendo France (interview). Loisir universel, on y est peut-être pas encore mais en tout cas le marché a été reboosté. + 36% au premier semestre 2007. Et le marché a vraiment décollé pour les séniors et les femmes avec l'énorme succès, plus de 14 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, d'un jeu qui s'appelle « L'entraînement cérébral du docteur Kawashima », où vous faites des petits exercices de calculs mentaux ou de mémoire pour faire travailler votre cerveau. Du coup, beaucoup d'éditeurs de jeux s'y mettent. Le français Ubisoft par exemple a commencé il y a 6 mois à investir massivement pour distribuer des jeux qui plaisent à cette nouvelle cible. Sur une centaine de jeux actuellement en cours de développement, une trentaine ciblent les « casual gamers », avec toujours le même leitmotiv : pour toucher ce nouveau public, le jeu doit apporter quelque chose. Pauline Jacquey est directrice de cette nouvelle gamme de jeu (interview). Alors bien entendu, du côté des constructeurs de console on ne s'avoue pas vaincu face à Nintendo. Microsoft et Sony annoncent pour Noël des jeux destinés à ce nouveau public. Et pour George Fornet, Pdg de Sony Computer France, le vent pourrait bien tourner d'ici quelques mois (interview). La guerre des consoles devrait donc à nouveau être féroce à Noël dans les magasins mais aussi dans les foyers, puisque toute la famille va vouloir jouer à la console. Et voilà ce que ça pourrait donner : ambiance récréation à la rédaction (son). Un dossier d'Hélène Chevalier.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.