Monaco va encore s'étendre sur la mer ! Et créer un nouveau quartier luxueux, qui se veut exemplaire sur le plan environnemental.

monaco va de nouveau rogner sur la mer
monaco va de nouveau rogner sur la mer © conception iceberg

A Monaco, qui dit appartements dit-presque-forcément luxe.

Cette fois-ci la Principauté, trop à l'étroit sur ses deux kilomètres carrés, va construire un nouveau quartier luxe de six hectares, l'équivalent de huit terrains de football. Les travaux commencent cet automne. il s'agit d'un défi technique et surtout environnemental. Car le futur quartier est situé entre deux réserves marines. D'un coté, des cavernes sous-marines tapissées de corail, le tombant des Spélugues . De l'autre coté : la réserve du Larvotto, sa biodiversité, ses grandes nacres, ses mérous bruns qui font la fierté des Monégasques. Le plus petit Etat au monde après le Vatican a déjà gagné un tiers de son territoire sur la mer.

Un "rideau" sera installé devant les réserves pour éviter que les remous dus aux travaux touchent les fonds. Les eaux du chantier seront récupérées sur des barges. Il y aura un suivi scientifique et des récifs artificiels seront construits au pied du nouveau quartier.

Un grand déménagement sous-marin

Les travaux vont débuter par un grand déménagement sous-marin d'espèces protégées. Des plongeurs vont déplacer une à une 47 grandes nacres et des herbiers à posidonie, cette plante à fleurs aquatiques véritable poumon vert de la Méditerranné.

Monaco va encore rogner sur la mer
Monaco va encore rogner sur la mer © conception iceberg

En 2008, Albert II de Monaco avait rejeté un précédent projet d'extension sur la mer, trois fois plus grand. jugé incompatible avec ses engagements pour la protection de la Méditerranée. Le projet actuel aura donc forcément moins d'impact mais il y en aura quand même.

Peut-être que le chantier sera écologique(...) Mais le bouleversement essentiel, c'est la destruction de 6 hectares de petits fonds (où la biodiversité est la plus riche). Alexandre Meinesz, biologiste, professeur émérite à l'Université de Nice Sophia-Antipolis

Monaco va encore rogner sur la mer
Monaco va encore rogner sur la mer © conception iceberg

Au total : 60 000 mètres carrés de logements de luxe, un parc d'un hectare, un parking, un port. Le tout longé par une corniche littorale. C'est Bouygues qui a remporté le marché, pour un milliard d'euros. Les travaux démarrent en octobre pour se terminer en 2020. Les appartements seront livrés en 2 025.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.