Depuis plus d'un an, dix villes testent le dispositif "Territoire zéro chômeur de longue durée". La commune de Prémery, près de Nevers, est l'une des pionnières. Alors que l'expérimentation va s'élargir à 50 nouveaux territoires, des sénateurs sont venus s'inspirer du succès de la formule.

La recyclerie de Prémery a permis l'embauche de demandeurs d'emploi de longue durée, rémunérés au Smic, comme ici Isabelle à l'atelier meuble.
La recyclerie de Prémery a permis l'embauche de demandeurs d'emploi de longue durée, rémunérés au Smic, comme ici Isabelle à l'atelier meuble. © Radio France / Hélène Fily

À Prémery, Jacques Legrain fait partie de ceux qui portent le projet "territoire zéro chômeur". Dans cette commune de la Nièvre, située à une vingtaine de kilomètres de Nevers, ce n'est pas le travail qui manque, mais l'emploi.

Le principe de zéro chômeur, c'est justement de créer des emplois qui n’existent pas sur le territoire, à travers une EBE, entreprise à but d'emploi.  Recyclerie, atelier bois,  motoculture : ces "nouveaux" métiers sont proposés aux chômeurs de longue durée, payés au SMIC. 

Prémery est l'une des dix villes qui expérimentent le procédé. 86 chômeurs ont ici retrouvé un emploi. Ce qui les financent, c'est en grande partie, les coûts de la privation durable d'emploi, comme la CMU ou le RSA. Cela permet de couvrir environ 70 % du coût d'un poste à plein temps rémunéré au salaire minimum. 

Devant son succès, l'expérience va être étendue à 50 nouveaux territoires dans le cadre du plan pauvreté.

Un dispositif "bien plus efficace que le seul revenu de solidarité active", estime Alain Lassus, président du conseil départemental de la Nièvre.

D’ici à fin décembre, l’entreprise devrait atteindre une centaine de salariés et de nouvelles activités sont en projet, d'autant plus que cette nouvelle économie profite à tout le territoire. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.