Après Rue 89, lancé par des anciens du journal Libération et alors qu'Edwy Plenel s'apprête à lancer en mars "Media Part", les sites d'information en ligne sont ils en train de changer la façon de faire du journalisme ? Face à la crise de confiance du public envers les médias traditionnels, les journalistes qui tentent l'aventure d'internet ont des accents lyriques... A l'image d'Edwy Plenel, l'ancien directeur de la rédaction du Monde, devant une salle remplie de journalistes et d'amis, réunis pour la présentation du futur site Media Part. L'aventure, c'est d'abord celle de la petite entreprise, pour ces journalistes plus habitués au confort de rédactions traditionnelles.. MediaPart table sur 75000 abonnements d'ici 3 ans, pour arriver à l'équilibre.. A Rue 89, on a débuté plus modestement.. 4 anciens de Libération ont lancé il y a 6 mois ce site d'information gratuit. Niché dans une allée privée du 20ème arrondissement de Paris... visite en compagnie du rédacteur en chef, Pascal Riché.Le site est un vrai succès, avec 65 000 visiteurs uniques par jour, mais Rue 89 est encore loin de l'équilibre... Payants ou gratuits, ces sites partagent la même ambition : proposer une information différente. Différente par les sujets traités bien sûr... Le nombre limité de journalistes pousse à faire des choix drastiques.. en se focalisant par exemple sur les quelques informations essentielles du jour, avec des angles inédits : ce sera le choix de Mediapart.. Mais LA vraie nouveauté, c'est la façon de produire de l'information : Avec l'internaute. Benoît Thieulin de l'agence la Netscouade conçoit le futur site de Mediapart. On est loin de l'idée du "tous journalistes", développé par des sites comme AgoraVox, où les contributions sont libres. Ici, il s'agit de fabriquer ensemble l'information. Comment? Arnaud Aubron, webmaster du site Rue 89, nous donne quelques exemples concrets... Et au quotidien, c'est une autre façon de faire du journalisme, sous le regard vigilant des internautes. Guillemette Faure, qui a quitté le Figaro pour Rue 89, ne regrette rien... Un dossier de Corinne Audouin.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.