Un reportage signé Hélène Chevallier 2011 sera l'année du numérique à l'école. C'est en tout cas le souhait de Luc Châtel, qui a présenté un plan triennal de 60 millions il y un mois pour rattraper le retard. La France fait partie des plus mauvais élèves européens : 24ème sur 27 pour ce qui est de l'utilisation des TICES, les Technologies de l'Information et de la communication dans l'Enseignement. Parmi les mesures, la mise en place d'un responsable numérique dans chaque établissement. Hélène Chevallier s'est rendue dans le collège François Rabelais à Beynes dans les Yvelines, un collège qui a déjà un professeur chargé du numérique. Interview du professeur chargé du numérique

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.