Un enfant réfugié syrien à Friedland dans le centre de l'Allemagne
Un enfant réfugié syrien à Friedland dans le centre de l'Allemagne © REUTERS/Ina Fassbender / REUTERS/Ina Fassbender

Première économie européenne, l’Allemagne est devenue la principale destination pour les migrants dans l’UE. Quelque 300 000 réfugiés devraient y demander l’asile en 2015, un chiffre en hausse de 50% par rapport à l’an passé. Parmi eux, beaucoup de Syriens fuyant la guerre civile. À Berlin, Cyril Sauvageot a rencontré une famille syrienne en voie d’intégration.

L'Allemagne et la France partagent avec la Suède, l'Italie et le Royaume-Uni, 75% des demandeurs d'asile dans l'Union européenne. Les États membres de l'UE ont décidé d'organiser la répartition de l'accueil des réfugiés sans passer par un système de quotas obligatoires.

Contact