Un enfant réfugié syrien à Friedland dans le centre de l'Allemagne
Un enfant réfugié syrien à Friedland dans le centre de l'Allemagne © REUTERS/Ina Fassbender / REUTERS/Ina Fassbender

Première économie européenne, l’Allemagne est devenue la principale destination pour les migrants dans l’UE. Quelque 300 000 réfugiés devraient y demander l’asile en 2015, un chiffre en hausse de 50% par rapport à l’an passé. Parmi eux, beaucoup de Syriens fuyant la guerre civile. À Berlin, Cyril Sauvageot a rencontré une famille syrienne en voie d’intégration.

L'Allemagne et la France partagent avec la Suède, l'Italie et le Royaume-Uni, 75% des demandeurs d'asile dans l'Union européenne. Les États membres de l'UE ont décidé d'organiser la répartition de l'accueil des réfugiés sans passer par un système de quotas obligatoires.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.