Parlement européen à Strasbourg
Parlement européen à Strasbourg © CC jeando urbain

La circonscription Est ce sont cinq régions, huit millions d'habitants et neuf eurodéputés à élire. Les sondages donnent gagnante la liste FN portée par Florian Philippot, juste devant l'UMP Nadine Morano. Le candidat PS, l'ancien syndicaliste de Florange Edouard Martin parait distancé.

Campagne compliquée pour Edouard Martin accusé par ses adversaires d'avoir trahie la cause militante. Le PS lui, en a fait l'un des symboles de l'Europe sociale qu'il entend incarner.

Edouard Martin juste avant un meeting à Metz, avec ses copains de Florange à ses cotés

Ce sont eux, mes vrais amis, qui m’ont encouragé à y aller : pour être leur porte-parole à Strasbourg et Bruxelles. C’est pour eux aussi que je me suis présenté. Beaucoup d'électeurs veulent une nouvelle fois sanctionner le gouvernement en place. Mais la vraie question est "Etes vous satisfait de cette Europe là ?’’. Sur le terrain ils nous disent que ce n’est pas le cas. Votons sur la question qui nous est posée. Le 26 au matin il ne faudra pas avoir de regrets, on aura l’Europe qu’on mérite !

Et l'Europe que redoute Edouard Martin, c'est celle des populistes, celle du Front National. Le FN veut séduire les abstentionnistes et les déçus du socialisme. Evidemment on nationalise au maximum le scrutin européen.

Reportage sur sur un marché de Metz

"Non à Bruxelles oui à la France"

Le FN veut la paralysie de l'Europe et appelle ses électeurs à participer au scrutin de dimanche. Paradoxe ?

La réponse de Florian Philippot la tête de liste FN dans l'est

Il y a une contradiction que pour ceux qui ne veulent pas le changement, pour les euros-gaga, pour les fanatiques de cette union qui voudraient rester entre eux. Par contre voter pour un député patriote qui ne laissera rien passer et qui sera vigilant pour son propre pays ça a beaucoup plus d’intérêt.

Nadine Morano en meeting à Tinqueux près de Reims, critique les positions très eurosceptiques du FN mais qui souhaite tout de même une Europe je cite "sûre de ses frontières".

L'UMP manifestement en phase avec ses sympathisants.

Dans la critique de l'Europe, l'UMP a choisi un entre deux, on le voit avec le sujet de l'immigration. Une sorte d'Europe à la carte, "géométrie variable" pour reprendre les mots de Jean François Copé.

Au FN, la sortie de l'euro ne convainc toujours pas, mais la rigueur française joue à plein dans le rejet de cette Europe de Bruxelles que maudit Marine Le Pen.

La victime annoncée de ce scrutin dans l'Est, c’est bien sûr le PS. Le casting avec Edouard Martin avait de quoi séduire. Mais Europe ou pas, quand on est candidat socialiste sous François Hollande on est en quelque sorte suspecté de tout. Sauf d'être de gauche.

23 listes sont en compétition : les têtes de liste

  • Claire Rocher Liste Extrême gauche (EXG)
  • Gaël Diaferia Liste Extrême gauche (EXG)
  • Antonio Sanchez Liste Extrême gauche (EXG)
  • Gabriel Amard Liste Front de Gauche (FG)
  • Edouard Martin Liste Union de la Gauche (PS-PRG)
  • Isabelle Maurer Liste Divers gauche (DVG)
  • Sandrine Bélier Liste Europe-Ecologie-Les Verts (EELV)
  • Joe Labat Liste Divers (DIV)
  • Christian D'andlau-Hombourg Liste Divers (DIV)
  • Julien Gonzalez Liste Divers (DIV)
  • Philippe Couka Liste Divers (DIV)
  • Geneviève Martin Liste Divers (DIV)
  • Isabelle Vérin Liste Divers (DIV)
  • Ismaël Boudjekada Liste Divers (DIV)
  • Florence Lhote Liste Divers (DIV)
  • Nathalie Griesbeck Liste Union du Centre (MoDem-UDI)
  • Nadine Morano Liste Union pour un Mouvement Populaire (UMP)
  • Antoine Renard Liste Divers droite (DVD)
  • Xavier Dessaigne Liste Divers droite (DVD)
  • Sandrine Pico Liste Divers droite (DVD)
  • Laure Ferrari Liste Divers droite (DLR)
  • Yannick Herve Liste Divers droite (DVD)
  • Florian Philippot Liste Front National (FN)
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.